Sejour Assouan


En Pref:

  • Excursion Assouan
  • Hôtel Assouan
  • Transfert Assouan

Prix, Merci de nous contacter

Program Name
Check In Date
Check Out Date
Name
Number of Person
Email
Phone
Comment
  • http://kit4web.com/touregypte/wp-content/uploads/2016/04/114.jpg
  • http://kit4web.com/touregypte/wp-content/uploads/2016/04/214.jpg
  • http://kit4web.com/touregypte/wp-content/uploads/2016/04/316.jpg
  • http://kit4web.com/touregypte/wp-content/uploads/2016/04/415.jpg

Sejour Assouan

Assouan – Séjour Assouan

Assouan, Séjour à Assouan,

 

Sur la rive droite du Nil, c’est l’une des villes les plus intéressantes de Haute Égypte. Le nouveau barrage, construit à 15km au sud d’Assouan, est on ouvrage colossal comptant parmi les oeuvres de génie civil les plus spectaculaires de notre siècle.

Assouan est une ville qui s’étire langoureusement sur la rive droite du Nil. Lacorniche, grand boulevard au pied duquel sont amarrés bateaux en tout genre, est un lieu de promenade par excellence, avec ses calèches, ses taxis et ses rabatteurs. On embarque en vaporetto pour l’Hôtel Oberoi, visible de partout car coiffé d’une tour énorme et vide. Mais la plus belle promenade que l’on puisse faire est en felouque. Ces bateaux aux élégantes voiles blanches sont indissociables du paysage d’Assouan. Ils sont aussi indispensables, en l’absence de ponts, pour visiter les îles et la rive gauche. Idéalement, on loue une felouque pour une après midi, afin de profiter des belles lumières, et de se laisser bercer par la brise, naviguer dans le calme, sans bruit ni pollution. La promenade est en soi un moment de bonheur. Elle peut aussi être utile, mais attention, il ne faut pas être pressé. La navigation en felouque est soumise aux caprices du vent, on peut arriver sur un site après l’heure de fermeture. Ne pas s’énerver: On aura raté des visites, mais gagné en sensations.

Assouan – CARRIERES DE GRANIT, à environ 1 km d’Assouan, les anciennes carrières permettent de juger de procédés ingénieux employés par les Égyptiens pour l‘extraction des blocs de granit.

 

Assouan – JARDIN BOTANIQUE DE LORD KITCHENER, Lord Kitchener fut nommé représentant de l’Angleterre en Égypte en 1911. Elle n’est qu’un immense jardin tropical magnifiquement entretenu contenant des espèces très diverses de la flore africaine.

Assouan – MAUSOLÉE DE L’AGA KHAN, à Assouan, sur un monticule dominant le Nil et les îles, le mausolée de l’Aga Khan fut construit pour répondre au vœu du chef suprême des Ismaéliens; il désirait en effet être enterré dans la ville qu’il aimait tant et où il séjournait en hiver.

Assouan – Dunes de sable sur la rive occidentale, la rive ouest, déserte, abrite le mausolée de l’Aga Khan (fermé au public) et le monastère des Saint-Simon.

Assouan – Felouques, il est recommandé de louer une felouque d’environ six personnes et de faire le tour de l’île Éléphantine.

Assouan – Grand barrage sur le lac Nasser, rien à voir ou presque à cet endroit, si ce n’est une longue route entourée d’eau. Le gouvernement égyptien lancera le projet d’un nouveau barrage à sept kilomètres en amont d’Assouan en 1952. Refusée par les pays occidentaux à la suite de la nationalisation du canal de Suez, la construction sera largement financée par l’Union Soviétique qui enverra également plus de quatre cents techniciens et ingénieurs. D’une largeur de 980 mètres à sa base et 40 mètres à son sommet, le barrage mobilisera 30.000 travailleurs et nécessitera 17 fois plus de matériaux que la grande pyramide de Khéops. Il sera inauguré en 1971 par Sadate et Khrouchtchev. Le barrage n’entrera en pleine production qu’en 1975.

Assouan – Île Éléphantine, l’île Éléphantine, en face de la corniche d’Assouan, est malheureusement défigurée par la tour inachevée du restaurant panoramique de l’Oberoï, appartenant à un grand groupe indien.

Assouan – Souk, la rue du marché, d’une longueur de quatre kilomètres, est parallèle à la corniche. Ce n’est pas un souk couvert, comme dans la plupart des villes arabes, mais un espace divisé par activités.

Assouan – PHILAE, les îles de Philae, faudrait-il dire, car il y en a deux! A l’origine, Philae est l’île d’où Isis veillait sur la tombe d’Osiris. C’est ici que fut érigé le temple dédié à la déesse. Avec la construction du 1er barrage d’Assouan, au début du XXe s, Philae se retrouvait partiellement submergé, ses colonnes ressortant miraculeusement des eaux du Nil. La construction du Haut Barrage aurait définitivement fait disparaître les lieux. On décida alors de déplacer le temple sur une île voisine. Il fallait préalablement protéger l’île d’origine afin de procéder aux travaux. Philae fut donc entourée d’une barrière protectrice en béton. Aujourd’hui, on peut visiter le temple, sauvé des eaux, et admirer, à proximité, le contour de l’île originelle de Philae entièrement engloutie. La barrière en béton est toujours là, telle une trace ou un dessin abstrait dans la nature…

Assouan, Séjour à Assouan,

Assouan – Séjour Assouan