Sejour Alexandrie


En Pref:

  • Excursion Alexandrie
  • Hôtel Alexandrie
  • Transfert Alexandrie

Prix, Merci de nous contacter

Program Name
Check In Date
Check Out Date
Name
Number of Person
Email
Phone
Comment
  • http://kit4web.com/touregypte/wp-content/uploads/2016/04/612.jpg
  • http://kit4web.com/touregypte/wp-content/uploads/2016/04/516.jpg
  • http://kit4web.com/touregypte/wp-content/uploads/2016/04/321.jpg
  • http://kit4web.com/touregypte/wp-content/uploads/2016/04/218.jpg
  • http://kit4web.com/touregypte/wp-content/uploads/2016/04/118.jpg

Sejour Alexandrie

Alexandrie – Séjour Alexandrie

Alexandrie, Séjour à Alexandrie,

Deuxième cité du pays avec ses 3 millions d’habitants, l’ancienne capitale d’été des khédives, premier port égyptien, cultive une nostalgie discrète et vit à un rythme plus nonchalant que sa grande rivale cairote. Créée par Alexandre le Grand en marge de la vallée, elle connut une longue éclipse jusqu’au XIXe siècle. Longtemps cosmopolite, elle devint plus «égyptienne» avec la révolution nassérienne. Ses activités modernes sont diversifiées: à la finance, au commerce et au tourisme s’ajoute aujourd’hui une industrie textile reposant sur le coton. Autel du savoir universel, symbole de civilisation, édifice où les livres, incunables, manuscrits, imprimés, cartes et documents numérisés sont abrités, conservés, classés et mis à la disposition du public, la bibliothèque représente depuis toujours l’image du prestige. Espace clos, réceptacle de collections, la bibliothèque est, en tant que concept, intimement liée à la ville où elle s’érige. Celle d’Alexandrie n’en est pas une exception. Fondée par le grand conquérant grec qui lui a donné son nom, Alexandrie est devenue la capitale du royaume hellénisé des Ptolémées, dont le rayonnement s’étendait, au IIIe siècle av-JC, à toute la Méditerranée Orientale. Bâtie sur les ruines de l’Égypte pharaoniques et sur l’héritage de la Grèce de Périclès, la culture de ce royaume incarne une curieuse fusion. C’est dans une volonté de mettre en avant la richesse de leur héritage que les Ptolémées vont attirer dans leur ville un nombre considérable de savants et constituer un outil scientifique inédit qui sera la première bibliothèque d’Alexandrie. Que l’on ne se trompe pas, cette bibliothèque n’a sans doute pas été une bibliothèque au sens moderne du terme. Sa conception était sans doute plus proche de celle d’un cabinet de curiosités ou étaient amassés toutes sortes d’objets et de documents.
A l’instar de la tour construite sur l’île de Pharos, la bibliothèque d’Alexandrie, jadis symbole de l’âge d’or de la cité, finit par disparaître dans les aléas de l’histoire. Si la construction d’une bibliothèque est associée à la gloire d’une cité, sa destruction et le démantèlement de ses collections signe inexorablement sa chute. Ainsi, Alexandrie déclinera avec l’invasion arabe, et cela, au profit du Caire.
Alexandrie connaîtra un nouvel âge d’or à la fin du XIXe siècle, avec la naissance d’une société cosmopolite qui fréquentait salons de thé et club sociaux, mais à laquelle la révolution nassérienne mit fin en 1952. Depuis lors, la seconde ville d’Égypte somnole. Les somptueux immeubles néo-gothiques de sa corniche se dégradent de jour en jour, sans qu’aucune construction digne de ce nom ne vienne s’ajouter à son paysage. Et puis soudain, voilà qu’en 1990, un gigantesque disque en béton commence à pointer face à la mer. C’est le chantier de la nouvelle Bibliothèque – un défi de premier ordre. Mais suffira-t-il à redonner son lustre à la ville d’Alexandrie?

Alexandrie, Séjour à Alexandrie,

Alexandrie – Séjour Alexandrie