Sejour Abu Simbel


En Pref:

  • Excursion Abu Simbel
  • Hôtel Abu Simbel
  • Transfert Abu Simbel

Prix, Merci de nous contacter

Program Name
Check In Date
Check Out Date
Name
Number of Person
Email
Phone
Comment
  • http://kit4web.com/touregypte/wp-content/uploads/2016/04/Abu-Simbel.jpg
  • http://kit4web.com/touregypte/wp-content/uploads/2016/04/219.jpg
  • http://kit4web.com/touregypte/wp-content/uploads/2016/04/420.jpg
  • http://kit4web.com/touregypte/wp-content/uploads/2016/04/119.jpg

Sejour Abu Simbel

Abu Simbel

Séjour Abu Simbel

 

Situé à 280 km au sud d’Assouan, le site se compose de deux temples souterrains édifiés sous le règne de Ramsès II.  Les temples furent finalement déplacés pierre par pierre et reconstruits à l‘emplacement actuel. Quatre colosses, chacun de 20 mètres de haut, y sont adossés représentant le Pharaon Ramsès II. Le temple d’Hathor, appelé le petit temple, se trouve sur une courte distance au nord du grand temple. Les intervalles entre les contreforts servent de niches à six colosses de 10 mètres de haut taillés dans le roc. Un des sites les plus extrêmes du monde. C’est vrai que chez Baron & Baron, nous aimons les superlatifs et l’emphase, mais, dans le cas de ce lieu, rien n’est exagéré. Et pourtant, le site en lui-même n’est pas si grand que ça. Il est même de dimensions modestes face aux Pyramides de Gizeh ou au Temple de Karnak – véritable ville dans la ville. Et pourtant, Abou Simbel incarne, par excellence, le colossal. Les deux temples ont été bâtis par Ramsès II –  le grand – à l’extrémité méridionale de l’Empire [270 km au sud d’Assouan, dernière ville d’Égypte] au cœur de la Nubie, pays lointain et étrange. Il suffit de voir l’emplacement d’Abou Simbel sur une carte géographique pour s’en rendre compte. Ramsès II a voulu marquer l’espace par sa puissance, et, par ce geste, les limites de son territoire. Taillés dans une falaise de grès rose, les temples d’Abou Simbel sont construits sur la rive gauche du Nil, celle qui est réservée au monde de l’au-delà. Ce n’est pas pour autant un vrai temple funéraire – ou temple de million d’années – comme l’est le Ramesseum situé au cœur de la Nécropole thébaine. Les temples d’Abou Simbel sont un des plus grands projets de glorification personnelle, voire, de déification, jamais réalisés.

Abu SimbelLe Temple de Ramsès II, ainsi que celui d’Hathor devait être englouti par les eaux du Nil lors de la mise en service du haut barrage sur le Nil. A l’initiative de l’Unesco, ils seront démontés à partir de 1965, et reconstruits à l’identique au sommet de l’éperon de la chaîne Libyque qui surplombe le fleuve à cet endroit.
Les ingénieurs français, allemands, italiens, suédois et égyptiens ont dû :
– protéger les lieux des crues du Nil par une digue provisoire de plus de 350 mètres.
– décoiffer les temples, sans utiliser d’explosifs, des 310.000 tonnes de roches des collines qui les surplombaient,
– les découper en 1000 blocs de 10 à 30 tonnes qui seront stockés le temps nécessaire à la construction du nouvel emplacement,
– les reloger dans des superstructures en béton habillées de grès, 65 mètres plus haut, en respectant leurs orientations primitives et en masquant les cicatrices de la montagne.
Le budget des travaux, qui prendront fin en 1968, s’élèvera à 42 millions de dollars.
Abu SimbelLe Grand Temple, ou temple de Ramsès II, est le plus célèbre. Sa remarquable façade est composée de 4 effigies colossales (20 m de haut) du pharaon assis. L’image est unique. Ceux qui l’ont vue en arrivant à Abou Simbel en bateau, ou en quittant, à l’aube, l’auront gravée dans leur mémoire. Ramsès s’est inspiré du temple funéraire d’Aménophis III gardé par les célèbres Colosses de Memnon (1). Il a on ne peut plus clair. Dans tous les registres, dans toutes les représentations, Ramsès est assimilé aux dieux. Ramsès est dieu. Et le miracle est là. Le temple est orienté face au soleil levant. Ce qui explique qu’il a été construit sur la rive occidentale. Tous les matins, il est baigné par la lumière, et, deux jours par an, le 20 février et le 20 octobre, la lumière du soleil pénètre à l’intérieur du temple, jusqu’au sanctuaire, caressant les figures des gardiens de la barque. Ou plutôt, 3 des 4 figures. Celle de Ptah, gardien des ténèbres, à l’extrême gauche, demeure dans l’obscurité. Il n’en faut pas plus pour s’extasier.

Abu Simbel, Séjour à Abu Simbel

Séjour Abu Simbel

Abu Simbel – Séjour Abu Simbel